LAFARGE Ciments Antilles
Filiale du Groupe Lafarge, leader mondial des matériaux de construction
0590 381 838

lafarge holcim

LAFARGE Ciments Antilles
Plus de 40 ans d'histoire


La Société des Ciments Antillais a été fondée en Juin 1969. Mais dès 1966, Ciments Lafarge avait dépêché en Guadeloupe et en Martinique une mission chargée des études préliminaires.

Une société d'études, portant déjà le nom de Société des Ciments Antillais, avait été créée en avril 1967 en association entre Ciments Lafarge et Lambert Frères.

En 1967, Le Laboratoire central Lafarge avait entrepris une étude des gisements de pouzzolane de Guadeloupe et de Martinique qui exportaient de la pouzzolane en importaient du ciment. Ces études préconisaient l'importation du clinker et son broyage sur place avec un ajout de pouzzolane locale qui améliorait les caractéristiques finales des ciments.

La mise en œuvre de ce projet était facilitée par la capacité de production (plus d'un million de tonnes de clinker) de l'usine du Havre Saint Vigor, dont Lafarge avait entrepris la construction en association également avec Lambert Frères.

La consommation de ciment avoisinait que 100 000 tonnes par an en Guadeloupe comme en Martinique, la capacité de production des deux usines de Lafarge Ciments Antillais était prévue dès l'origine, pour 150 000 tonnes moyennant un investissement de départ équivalent à 4.7 millions d'Euros. Les deux usines sont entrées en production en mars 1971.



1966
Premières missions d'exploration commerciale des marchés de Guadeloupe et de Martinique.

1967
La société des Ciments Lafarge et la société Lambert Frères créent une Société des Ciments Antillais chargée d'effectuer les études et recherches concernant la fabrication et la commercialisation du ciment aux Antilles.

1969
Fondation de la Société des Ciments Antillais (au capital de 1 655 596 € avec siège social à Pointe à Pitre). Début des travaux de construction des usines de Guadeloupe et de Martinique.

1971
Entrée en production des usines de Guadeloupe et de Martinique, avec une capacité de production annuelle de 150 000 tonnes dans chacune des deux iles.

1973
Premières exportations de Lafarge Ciments Antillais à destination des pays de la Caraïbes.

1976
Modernisation majeure des deux usines dont la capacité annuelle de production est portée à 300 000 tonnes chacune.

1988
Modification majeures des broyeurs ciments, notamment leur passade de 3 à 2 compartiments : modernisation des ateliers d'ensachage : remplacement des ensacheuses des deux usines et mise en place d'un palettiseur en Guadeloupe.

1990
Implantation en Guyane avec la création d'un établissement, Ciments de Guyane.

1991
La capacité de production des usines est portée à 350 000 tonnes.

1994
Création (en association avec la cimenterie Guyanaise) de Ciments Guyanais dont Lafarge Ciments Antilles détient 50 % du capital.

1995
Mise en application, dans les usines de Guadeloupe et de Martinique, des nouvelles normes cimentières ; ainsi le CPJ 45 devient le CPJ 32.5 etc... En novembre, comme toutes les sociétés du groupe Lafarge dans le monde, Ciments Antillais adopte l'appellation de Lafarge Ciments Antillais.

1996
Mise en Service, à l'usine de Guadeloupe, d'un palettiseur (représentant un investissement de 0.7 millions d'Euros) afin d'améliorer la qualité du service à la clientèle et les conditions de travail du personnel.

1997/98
Deux types de ciments voient le jour « CIMABAT » et « CPJ 42.5 R ».

2001
Lancement du 32.5 UT : ciment à usage tropical. Mise en application des nouvelles normes cimentières européennes (Ainsi le CPJ 32.5 devient le CEMII/A-P32.5 N).

2004
Afin de répondre aux directives santé au travail, allègement du poids des sacs de ciments et passage aux 35 kg et 30 kg.

2005
Réduction à moins de 0.0002% de la teneur en chrome VI soluble dans l'eau dans nos ciments.

2007
Afin de pouvoir satisfaire à l'obligation de marquage CE pour le ciment 32.5 UT fabriqué dans chacune des usines, ce dernier évolue vers le ciment 32.5 N tout en conservant ses caractéristiques d'usage tropical.

2008
Opération marketing destinée à rajeunir notre gamme de produits en sacs à l'occasion de la création d'une nouvelle qualité prise mer, le DURABAT® qui rejoint le CLASSIC ® anciennement 32.5 UT et le CIMABAT ®.

2012
Mise en place de housseuse sur les deux sites, destinées à habiller l'ensemble des palettes de ciments produites, permettent de régler les problèmes de sécurité pour les transporteurs et l'acheminement des produits mais aussi de faciliter le stockage chez nos clients.

2014
Vente de notre participation dans Ciments Guyanais au groupe colombien ARGOS.

2015
En Juillet 2015, Les Groupes Lafarge et Holcim (groupe basé en Suisse) fusionnent, donnant naissance au Groupe LafargeHolcim, dont la société des Ciments Antillais est désormais filiale.


Lafarge

1833
Naissance
La société Lafarge est née en Ardèche (France), dans le hameau du Teil au lieu-dit « Lafarge », qui signifie « la forge ».
Joseph-Auguste Pavin de Lafarge a commencé des opérations d'extraction régulières dans les carrières de calcaire.

1864
Premier grand projet
Lafarge remporte « le contrat du siècle » en Egypte et livre 200 000 tonnes de chaux hydrauliques nécessaires à la construction du Canal de Suez.

1887
Le premier laboratoire de recherche au monde spécialisé dans le ciment

1950-1970
L'expansion international en Amérique du Nord et du Sud

1980-1990
Globalisation

2008
Acquisition d'Orascom Ciment
Lafarge acquiert Orascom, premier groupe de ciment du Moyen-Orient et du bassin méditerranéen.
Holcim

1912
Naissance
Holcim est dans l'ouverture d'une cimenterie dans le village d'Holderbank (Suisse).
Créé par Adolf Gygi, rejoint deux ans plus tard par le visionnaire industriel Emst Schmidheiny.

1922-1931
Traverser les frontières
La société commence à investir dans les activités de cimenteries dans les autres pays européens, en Egypte, au Liban et en Afrique du Sud.

1942
Création de l'installation de recherche et d'essai

1952-1961
Une décennie d'expansion

1962-1991
Un groupe mondial

2001
Le nom de la société change pour Holcim

LafargeHolcim

2015
Les groupes Lafarge et Holcim fusionnent, donnant naissance au Groupe LafargeHolcim


LafargeHolcim en quelques chiffres :
90 pays
115 000 employés
Plus de 2500 usines
Solutions et services : solution ciment, béton et agrégats pour différents types d'activités : constructions, infrastructures, distribution, huile et gaz, logement abordable et systèmes de construction
Co-Présidents : Wolfgang REITZLE et Bruno LAFONT
Président Directeur Général : Eric Olsen